Témoignages

Antoine ROLLAND, Test Engineer

Formation

DUT Mesures Physiques
Cycle ingénieur Electronique et technologies numériques à Polytech Nantes, promotion 2014

Entreprise/Collectivité

ATMEL Nantes (MICROCHIP Technology)

Description du poste

Je travaille dans une équipe dont la mission est la mise sur le marché, l'industrialisation et la mise en production de nouveaux produits Microcontrôleur. 
Plusieurs métiers sont représentés dans cette équipe (composée exclusivement d'ingénieurs). 
Le mien consiste à développer des programmes de tests automatisés (en langage C/C++), fonctionnant sur des « ATE » (Automatic Test Equipment). Ces programmes ont pour objectif d'assurer une couverture de test maximum, afin d'éliminer toute pièce défectueuse lors de la production et des flows de tests qui s'en suivent. 
Pour cela, je travaille en équipe avec des ingénieurs produit, qui apportent une connaissance accrue du produit à tester, et des exigences concernant la qualité finale voulue.

Les produits de l’électronique, et les fonctionnalités qui y sont associées évoluant très rapidement, une veille technologique importante est nécessaire.
Il faut pouvoir réfléchir à de nouvelles méthodes de tests, afin de toujours garantir une qualité satisfaisante pour le client, et un coût de test minimum. Des compétences et des connaissances en matière d'équipement de test, mais aussi de microcontrôleur et de micro-électronique sont nécessaires afin de réussir ces missions.

J'ai aussi la chance de travailler avec des équipes internationales, et donc d'échanger régulièrement par mail, chat ou Call avec les Philippines, la Norvège, l'Allemagne, les USA, l'Inde. 
Cela en fait un métier très complet et très intéressant, dans lequel l'apprentissage est quotidien.

Cet aspect Test et Validation des produits électroniques est peu connu du grand public, mais il est pourtant un des plus coûteux dans le prix de revient final d'un produit. Ce coût important rend le Test d'autant plus capital pour les acteurs de l'industrie du semi-conducteur.

Autre information utile :
J'ai pu effectuer mon stage de fin d'étude en 5e année chez Atmel, dans le service où je travaille actuellement (mais pour une autre mission). L'ambiance générale, ainsi que le travail des ingénieurs de cette équipe m'ont beaucoup plu. Malheureusement, aucun poste n'était à pourvoir à la fin de mon stage. J'ai donc été embauché par une société de service, et ai travaillé pour Thalès Communication & Security à Cholet (49). 
Quelques mois plus tard, Atmel m'a rappelé, et m'a offert le poste que j'occupe aujourd'hui. 
Le stage de fin d'étude est en général décisif pour la suite d'une carrière. Ça l'a été dans mon cas.