Témoignages

Alexandre MICHAT, Reliability and Simulation Engineer (1 an et 6 mois)

Formation

PeiP – Physique-Chimie à l’Université Joseph Fourier et Polytech Grenoble.
Cycle Ingénieur à Polytech Montpellier, Matériaux, Spécialité Mécanique, promotion 2014
Stage de 4ème année et semestre de 5ème année à Aston University (Meng Mechanical Engineering), Birmingham, Royaume-Uni.

Entreprise/Collectivité

VERTU (Royaume-Uni)

Description du poste

VERTU est une entreprise qui conçoit, manufacture (assemblage mains) et vend des téléphones mobiles de luxe de très haute gamme. Nos produits intègrent des matériaux tels que le Saphir, l’Or, le Titane, des Céramiques ou encore des alliages techniques utilisés dans l’aéronautique.

J’ai commencé à travailler chez Vertu en occupant le poste de Reliability Engineer. L’équipe Reliability a pour mission de tester la fiabilité, la durabilité et les performances générales des différents éléments qui composent nos téléphones. Les matériaux, composants ou téléphones complets sont soumis à des tests d’usure, de résistance mécanique, chimique, électronique ou encore météorologique, reproduisant les conditions de vie et d’utilisation du produit. Tout au long de cette phase de test se met en place un travail d’investigation afin de trouver les causes des problèmes (nous utilisons des outils tels que microscope haute puissance, camera haute vitesse, Microscope Electronique à Balayage, X-ray). Un rapport par test est produit puis les résultats sont présentés aux autres départements concernés dans l’entreprise, avec qui l’on travaille sur des solutions. L’expérience, l’observation et les conseils de l’équipe Reliability est vitale à toutes les étapes de développement, production et post production d’un produit pour en garantir sa fiabilité.

Apres 6 mois à ce poste, suite au départ de l’ingénieur spécialiste en simulation mécanique, j’ai saisi l’opportunité de reprendre ses activités. Cela fait maintenant 1 an que je m’occupe de la simulation du comportement mécanique de nos produits (méthode des éléments finis). Ma mission principale est, à travers différents types de simulations (impact, chute, torsion…), de détecter les potentiels problèmes structurels des composants avant que les premiers prototypes ne soient réalisés.

Au quotidien, je travaille sur différents modèles, que cela soit à l’échelle d’un composant ou d’un produit complet. Je croise les résultats des tests de l’équipe Reliability et des simulations afin d’orienter l’équipe mécanique, avec qui je suis en collaboration constante, sur l’optimisation d’un composant (nouveau design, matériaux…) afin de maximiser les performances mécaniques du produits. Le challenge est de taille, car nous ne disposons que de quelques semaines par produit, pour mettre en place et effectuer cette boucle : 


La majeure partie des corrections doit être effectuée durant cette phase, car une fois les premiers prototypes produits, seuls quelques changements mineurs seront possibles.

On peut également avoir recours à la simulation pour étudier les performances de variantes de produits, ou reproduire différents tests avec de nouveaux scénarios, et ainsi économiser sur le coût de réalisation de prototypes par exemple. Aujourd’hui, l’association test physique et simulation est un atout majeur dans la conception d’un produit, nous permettant de prédire plus tôt les risques et de développer de meilleurs produits plus rapidement.

En parallèle, je travaille également sur différents projets pour le développement des outils de simulation, l’évaluation des performances mécaniques des écrans AMOLED ou encore l’étude des variations des propriétés mécaniques du Saphir.