Témoignages

Thomas BERTRAND, Commissioning Engineer (ingénieur mise en service)

Formation

PeiP
Cycle Ingénieur Polytech Nantes, Génie électrique intégration des systèmes, promotion 2014

Entreprise/Collectivité

NOVARKA, mission actuelle en Ukraine

Description du poste

Cela fait presque 2 ans maintenant que j’occupe le poste de commissioning engineer au sein du consortium responsable de la mise en place de la nouvelle arche de confinement du réacteur nucléaire numéro 4 de Tchernobyl. 
Mon travail consiste à planifier et à mener à bien les essais des différents systèmes constituants le projet. La mission de déroule en deux étapes, tout d’abord une partie d’analyse et de planification des essais en interaction avec le département design et le département planning. 
S’en suit la deuxième étape, les essais à proprement parler. En ce moment, la partie planning est finie, mais doit être en permanence mise à jour pour coller au plus proche à la réalité du terrain. Spécialiste en électricité, je suis responsable des essais électriques bien sûr (haute, moyenne et basse tension), mais aussi de plusieurs autres systèmes tels que la protection incendie, le contrôle d’accès, les caméras de surveillance, la téléphonie, etc. Ceci implique une connaissance générale importante de plusieurs domaines d’ingénierie ainsi qu’une maitrise de l’anglais, ce que mon diplôme me confère.

Le travail de commissioning engineer est un travail exigeant et qui n’est pas propice à la sédentarité mais qui reste passionnant. Ma mission actuelle est en Ukraine, la prochaine sera peut-être une ligne de chemin de fer en Afrique, ou une aciérie en Chine.

Parcours :
Titulaire d’un bac science de l’ingénieur, j’ai intégré le cycle PeiP à l’université de Nantes, puis le département Génie Electrique à Saint Nazaire en 2011. 
En dernière année, j’ai eu la chance de pouvoir faire un contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise ECA EN à Saint Herblain, entreprise dans laquelle j’ai fait mon stage de 4eme année. 
J’ai occupé le poste d’apprenti ingénieur électronique de puissance durant 1 an et demi. ECA EN ne pouvant me proposer d’affectation à l’étranger, j’ai cherché puis obtenu un contrat VIE au sein du consortium Novarka à Tchernobyl en Ukraine, à partir de septembre 2014, date de la fin de mon contrat de professionnalisation.