Témoignages

Camille REPPERT, Ingénieur Calcul (bureau de Marseille)

Formation

PeiP à Nantes
Cycle Ingénieur Polytech Nantes, Thermique Énergétique, promotion 2015

Entreprise/Collectivité

NCC (Nucléaire Conception et Calculs), 2 bureaux d’études, Paris et Marseille, ~20 salariés.

Description du poste

Mon travail est de concevoir et de dimensionner des appareils sous pression. 80% de mon activité est à destination du nucléaire, les 20% restant concernent l’aéronautique, l’automobile, le naval.

Je mène des études thermiques, mécaniques, fluidiques et sismiques.

Le schéma classique de travail est le suivant :

  1. Un ingénieur d’affaire** obtient des projets de nos clients (principaux : EDF, CEA, Areva).
  2. Une affaire est distribuée à un ingénieur calcul de l’entreprise
  3. En équipe avec un ou plusieurs dessinateurs, l’ingénieur calcul établit un modèle (dessin pour le calcul). Les dessins sont réalisés avec un logiciel de CAO. Chez nous il s’agit de SolidWorks (fournisseur : Dassault). Quelques exemples d’appareils dessinés : Echangeurs thermiques, Porte de centrale (contrainte : doit résister à un crash de voiture), Appareils de levage, Capacités (il s’agit de récipients cylindriques conçus pour supporter de fortes pressions, contrainte : résister à des chocs thermiques), et appareils plus spécifiques au nucléaire (enceintes de protection, appareils pour l’expérimentation etc.)
  4. S’ensuit une étape de simulation et de vérification des critères imposés par des normes (ex : critères sur les contraintes, les températures etc.). Les calculs sont effectués avec des logiciel éléments finis (type ANSYS ou Comsol Multiphysics).
    Les normes sont des documents de référence (très volumineux) publiés par un organisme de normalisation qu'il faut respecter. Mon travail a justement été de développer un outil (programmation C et VBA) qui permettre d’automatiser les vérifications.
  5. Puis une phase de résolution de problèmes (recherche de solutions : modifications des chargements, revues de conception …)
  6. Une fois une solution trouvée (pleine de compromis), une note de calcul est rédigée. Les modèles 3D mis en plans de fabrication par les dessinateurs et vérifiés par l’ingénieur. Ce sont les deux rendus fournis aux clients.

Nous n’effectuons pas de tests avec des prototypes et nous ne faisons pas de production. Nous ne faisons que de l’étude et laissons à la charge du client les essais réels. Les plans partent en fabrication finale qui est sous-traitée.

Il ne s’agit pas de production de masse, mais d’appareils uniques qui sont donc plus ou moins innovants à chaque projet.

La petite taille de l’entreprise présente avantages et inconvénients :

  • Inconvénients : moins d’avantages financiers que dans les grands groupes et charge de travail très importante
  • Avantages : dynamisme, responsabilisation très rapide (prise de décision, échanges techniques avec le client dès les premiers mois), flexibilité, perspectives d’évolution multiples.

**L’ingénieur d’affaires traite les offres, les devis. Ensuite nous fonctionnons comme un cabinet d’architectes : un ingénieur mène une étude avec des dessinateurs et traite directement avec le client. Nous sommes collaborateurs avec le client dans les phases d’études.