Témoignages

François STOLTZ, Consultant Cortona3D / Inscape

Formation

CPGE:
Première Année MPSI - Lycée Camille Jullian (Bordeaux)
Deuxième Année PSI - Lycée Gustave Eiffel (Bordeaux)
Intégration de Polytech via le concours E3A

Entreprise/Collectivité

DIGINEXT

Description du poste

Mon métier consiste à réaliser des projets pour répondre aux besoins des clients. Ces projets sont le plus souvent des "serious game", c'est-à-dire des applications ludiques servant à former des "apprenants" (exemple : application 3D permettant à des stagiaires de chez Snecma à réparer un moteur d'A380, ou à des techniciens de chez Airbus Helicopters à réparer un rotor d'EC175). Dans les projets sur lesquels je travaille, nous utilisons principalement 2 logiciels : Inscape, que nous développons nous-mêmes (du moteur de rendu à la couche applicative en C++) et Cortona3D, qui est développé par une société irlandaise et que nous utilisons/revendons.

 

Chaque projet se décompose en plusieurs étapes: sur certains projets je ne participe qu'à une seule étape, sur d'autres à toutes.

·         La première étape consiste en un échange avec un potentiel client: celui-ci nous présente son besoin et nous lui présentons nos capacités ;

·         la seconde étape est l'élaboration d'un cahier des charges : nous échangeons avec le client afin de nous mettre d'accord sur l'application à développer (contenu de l'application, mécanismes, graphisme, objets 3D, procédures à suivre, notation, etc.) ;

·         la troisième étape est le développement en lui-même ;

·         enfin l'après-vente : livraison du projet, formation du client sur la simulation que nous avons développée et sur les logiciels que nous utilisons, et support technique en cas de bug ou autre problème.

L'intérêt de mon poste, de mon point de vue, réside dans sa richesse (développement d'applications 3D dans de nombreux domaines, que ce soit dans l'aéronautique ou dans la culture) et dans sa diversité (contact avec les clients, développement seul à mon bureau, applications 3D donc beaucoup de visuel, etc.).

J’ai la chance de faire du télétravail. J'ai travaillé 2 ans sur Toulouse dans les bureaux de la société, puis, suite à la mutation de ma compagne, Diginext m'a permis de conserver le même métier mais à distance. Depuis plus de 3 ans, j'habite donc sur Bordeaux et tous les lundis je me rends sur Toulouse pour rencontrer physiquement mes collègues.