Témoignages

Clarisse TRAN, Doctorante

Formation

Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) Spécialité PCSI-PC

Entreprise/Collectivité

Centre CEA de Saclay (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives)

Description du poste

Mon projet de thèse s’inscrit dans la thématique de la qualité de l’air intérieur. En effet, nous passons près de 80 à 85% de notre temps dans des espaces fermés (écoles, bureaux, etc.) et l’air intérieur étant 8 fois plus pollué que l’air extérieur, nous sommes en présence face à de nombreux polluants gazeux. Ils peuvent être d’origine biologique (bactéries, virus), physique (particules, poussières) ou chimique (monoxyde de carbone, composés organiques volatils appelés COV). Ces derniers sont les plus dangereux car ils peuvent causer de très lourdes conséquences pour la santé.

Il s’agit de créer des matériaux nanoporeux par la voie Sol-Gel, procédé de chimie douce à température proche de l’ambiante, capables de servir à la fois :

  • De filtres spécifiques pouvant adsorber de manière irréversible les polluants présents dans l’air intérieur ;
  • de standards émissifs de référence qui, comme son nom l’indique, émettent des polluants. Ici, une adsorption puis une désorption des polluants est recherchée (relargage contrôlé). Plusieurs matériaux existent dans la littérature mais ils ne sont pas suffisamment fiables et faciles d’utilisation.