Témoignages

Grégoire Prouvost, Alexandre Godvin et Vincent Delacourt, Création d'entreprise

Entreprise/Collectivité

Asia Quality Management à Shangaï

Description du poste

ingénieurs Instrumentation et commercialisation des systèmes de mesure 2004, ont créé leur société, Asia Quality Management à Shangaï.

Comment cette success story a-t-elle démarré ?

Nous avons démarré notre réflexion et nos premiers voyages en Chine en 2004 avant de créer une structure en Chine et une structure en France en 2005.
Puis nous avons ouvert avec Grégoire les bureaux en Inde en 2006, au Bangladesh en 2007, en Turquie en 2009, au Vietnam et au Cambodge en 2011. Nous avons aujourd’hui un peu plus de 140 employés.

Vous travaillez sur le contrôle qualité ?

Oui, notre société effectue du contrôle qualité textile pour des clients européens. Nous envoyons nos contrôleurs formés aux exigences de nos clients pour vérifier les conditions de fabrication et la qualité de la production.
Ces contrôles ont lieu soit dans les usines des fournisseurs soit dans les entrepôts de nos partenaires logistiques.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’être entrepreneurs ?

Nous n’avons jamais été salariés puisque nous avons démarré l’aventure à la sortie de Polytech Lille ! On manque donc d’éléments de comparaison. Cependant être entrepreneur répond avant tout à un désir d’indépendance et de liberté. Travailler en confiance avec des amis nous a permis d’aller beaucoup plus vite à l’international et de nous répartir efficacement les missions.

Pourquoi Shanghai ?

Shanghai est une ville très dynamique où les opportunités de business sont extraordinaires. C’est le New York chinois ! La principale plateforme du pays pour le commerce mondial. En étant basés dans cette ville, nous avons donc l’opportunité de travailler avec toutes les nationalités beaucoup plus facilement qu’en France. Nous souhaitons donc y rester et continuer à innover dans notre métier. Notre ambition est la poursuite de notre croissance rapide avec un triplement de notre chiffre d’affaires à 5 ans.

Un conseil à de futurs ingénieurs à la fibre entrepreneuriale ?

Que les futurs diplômés n’hésitent pas à entreprendre dès la sortie de Polytech !
À 23-25 ans, les risques en cas d’échec sont plus minimes qu’à 30-35 ans. Selon nous, et notre propre vécu, le dynamisme et la motivation remplacent largement l’expérience et les réseaux !