Témoignages

Formation

DUT Mesures Physiques à l’IUT d’Annecy
Cycle Ingénieur Polytech Annecy Chambéry, Instrumentation Automatique Informatique, promotion 2015

Entreprise/Collectivité

Université Savoie Mont Blanc – Laboratoire SYMME (SYstèmes et Matériaux pour la MEcatronique)

Description du poste

Une thèse est un travail d’une durée de 3 ans en général dans le domaine des sciences appliquées, qui consiste à mener et à gérer un travail de recherche pendant cette période, sur un sujet précis. Les tâches sont diverses et variées. Elles se décomposent en activités plutôt de réflexion, avec par exemple beaucoup de lectures d’articles pour monter l’état de l’art (ce qui a déjà été fait) du sujet, ou encore beaucoup d’échanges avec son équipe (principalement le directeur et le ou les co-directeurs de la thèse) pour réfléchir du cap à suivre.

Ensuite, une bonne partie des tâches consistent en la conduite d’expériences combinées avec le travail de réflexion précédent. Le but étant de pouvoir rédiger un manuscrit et de soutenir devant un jury pour présenter une ou plusieurs innovations scientifiques à la fin de la thèse.Le travail de thèse comporte aussi une part de communication scientifique, via la rédaction d’articles ou brevets, et à la participation à des conférences souvent internationales.Un doctorant est aussi amené dans certains cas à gérer des stagiaires, et à donner des cours à l’université. La thèse est d’ailleurs un passage obligatoire pour toute personne souhaitant se lancer dans une carrière de maître de conférence par la suite.

Enfin, il faut aussi savoir qu’un doctorant a un double statut salarié/étudiant et suit un certain nombre d’heures de formations lors de la réalisation de sa thèse. Il s’agit, dans mon cas mais cela dépend des universités, de formations scientifiques, transversales, et d’insertion professionnelle. Un doctorat est donc l’occasion de développer de nombreuses compétences, aussi bien sur les plans gestion de projet, animation d’équipe, autonomie, rédaction ou encore communication, que sur le plan des compétences scientifiques plus spécifiques en lien avec le sujet traité. Ce parcours est ouvert aux personnes curieuses (que d’opportunités d’apprendre de nombreuses choses) et motivées (on se lance pour au moins 3 ans quand même). L’anglais est indispensable car c’est la langue de référence de la communauté scientifique, utile donc pour lire les articles, les écrire parfois, et communiquer lors des conférences et des échanges avec des confrères étrangers.La thèse est une chance formidable d’acquérir des compétences variées, d’avoir directement accès aux dernières innovations scientifiques et d’échanger avec des personnes d’horizons divers pendant au moins 3 ans, donc de se créer un important réseau, ce qui est de plus en plus indispensable.

Cette expérience peut être valorisée pour continuer dans une carrière universitaire d’enseignement et recherche, mais aussi bien pour continuer dans une carrière industrielle ou d’auto-entrepreneuriat.Les sujets de thèses sont eux aussi divers et variés, allant de problématiques très fondamentales (les ondes gravitationnelles par exemple) à des problématiques beaucoup plus appliquées, comme la mienne :Mon travail de thèse s’inscrit dans le projet SPOT pour Surface PerceptiOn Tolerancing. L’objectif est de développer un dispositif mécatronique innovant d’acquisition et de traitement d’images dédié au contrôle qualité esthétique de pièces en production. Je travaille en collaboration forte avec une entreprise de plasturgie qui est confrontée aux problématiques liés à la maîtrise de l’aspect des surfaces.Il y a des sujets pour tous les goûts ! On attend plus que vous !