Témoignages

Marjorie HESSE, Doctorant (thèse CIFRE)

Formation

PeiP

Entreprise/Collectivité

STMicroelectronics

Description du poste

A la suite de mon stage de fin d’études au sein d’une équipe R&D, il m’a été proposé de travailler plus en détails  sur un sujet innovant de la microélectronique, plus précisément sur le développement de nouvelles architectures mémoires non volatiles embarquées. J’effectue donc à ce jour une thèse en entreprise sur une durée de trois ans. Mes travaux de recherche sont menés à la fois dans le laboratoire EpOC (Electronique pour Objets Connectés) de l’Université de Nice Sophia Antipolis et dans les équipes conception, caractérisation électrique et développement de procédé de fabrication de STMicroelectronics Rousset.

Le programme de travail prévisionnel s’organise généralement tout d’abord par une étude bibliographique couvrant tous les aspects clés du sujet, afin de regrouper toutes les données nécessaires. C’est le début du travail de proposition et de définition des éventuels tests. Puis, je pourrai ensuite caractériser électriquement les nouvelles architectures, évaluer les performances, développer des modèles pour optimiser le fonctionnement, dans l’objectif d’obtenir une architecture innovante et robuste. Ces travaux finiront par l’écriture d' une thèse.

Je suis heureuse de pouvoir effectuer une thèse CIFRE, permettant  de m’intégrer à une équipe R&D, de participer au développement de nouvelles technologies, de faire mes travaux avec l’aide de chercheurs, de professionnels  et d’experts. C’est une manière vraiment intéressante de réaliser des recherches tout en étant dans le monde de l’entreprise et avec tout le matériel nécessaire.