Témoignages

Jean-Marc GOYHENECHE, Chef de laboratoire

Formation

DUT puis maîtrise (bac+4)
Polytech Nantes, Thermique Energétique et matériaux, promotion 1993
DEA (master recherche), doctorat puis habilitation à diriger des recherches

Entreprise/Collectivité

Commissariat à l’Energie Atomique, Le BARP (33)

Description du poste

Mon travail consiste à gérer les ressources humaines (20 personnes, 50% ingénieurs + 50% techniciens) et les activités techniques du laboratoire. Nos activités concernent la réalisation d’essais en environnement dans les domaines mécaniques (accélération statique, vibrations, chocs) et climatique (température, humidité, brouillard salin, pression/dépression, immersion, pluie …).

Ces essais peuvent s’inscrire dans deux démarches complémentaires :

  • soit la qualification expérimentale des systèmes : qui consiste à valider leur intégrité et leur fonctionnement sous environnement ;
  • soit le développement de modèles numériques (mécanique/thermique) qui, eux, seront alors utilisés pour garantir l’intégrité et le fonctionnement dans des conditions non reproductibles en laboratoire.

Au quotidien, mon activité principale consiste à veiller au bon déroulement des essais (plusieurs dizaines par an) : programmation, allocation des moyens d’essais, allocation des ressources humaines, prise en compte de la sécurité, exploitation des résultats, traçabilité, archivage. 
Le deuxième volet important de mon travail concerne la gestion des ressources humaines : recrutements, départs, formation, avancements, primes, conflits de personnes.
Enfin, à moyen et long terme, mon travail consiste à orienter les activités techniques du laboratoire pour maintenir les moyens d’essais en bon état de fonctionnement et pour développer de nouvelles installations. 
Ce dernier point est essentiel pour maintenir l’intérêt de l’équipe vis-à-vis des études à réaliser, pour assurer la pérennité du laboratoire au sein du CEA, et pour maintenir les spécificités de nos moyens expérimentaux au sein de la communauté scientifique nationale.