Témoignages

Abdelrazak FERDJANI, Pilote projet industriel

Formation

PeiP à l’UPMC section électronique/informatique
Cycle Ingénieur Polytech Paris UPMC, Robotique, promotion 2011

Entreprise/Collectivité

RENAULT

Description du poste

Je suis pilote projet industriel, je travaille à mener le démarrage des moyens de productions dans les usines du groupe RENAULT. Cela va de la commande à la mise en place des moyens en usine. Je m’occupe particulièrement de l’aspect automatisme et robotique des ateliers de peinture.
Mon activité est donc liée à un projet donné, elle consiste à spécifier, démarrer et suivre les moyens industriels pour ce qui est de l’aspect électricité, automatisme et robotique.

Pour être plus concret, mon dernier projet était en Chine, dans la ville de Wuhan.

  • J’ai fait des cahiers des charges que j’ai transmis à des fournisseurs en accord avec les besoins de l’équipe du projet
  • Je me suis assuré que l’offre fournisseur était bien au niveau de ma demande
  • Nous avons organisé une visite chez le fournisseur afin qu’il nous montre la faisabilité technique sur une maquette. Quand cette maquette correspondait aux attentes, j’ai donné l’accord pour que les moyens soient livrés sur le site industriel.
  • Je me suis ensuite assuré que toutes les conditions étaient réunies pour recevoir les moyens et les faire fonctionner (énergie, état d’avancement du bâtiment …)
  • Une fois mis en place, je me suis assuré que les moyens étaient bien conformes à ma demande en déroulant une série de tests, statiques d’abord, puis de plus en plus dynamique en se rapprochant des conditions de production normale. Pour donner un exemple concret, une fois les robots mis en place, il fallait :
    • que je contrôle le bon câblage de ces robots 
    • que les organes de sécurité était bien en place (Arrêt d’urgence par exemple … )
    • que nous réalisions les trajectoires robots pour peindre les bonnes zones
    • que le système robot échangeait les bonnes informations avec les systèmes environnants.
    Une fois cette partie statique réalisée, nous sommes passés à la partie dynamique :
    • Nous avons introduit une caisse dans la ligne d’application robot 
    • Simuler un échange d’information qui permettait aux robots de faire leur première application sur caisse (évidemment elle n’était pas au point) 
    • Nous avons mesuré les écarts entre une caisse idéalement appliquée et cette première caisse, fait les modifications nécessaires sur les systèmes de production (manutention , robots ou ventilation …) et refait le test. Nous avons réitérer cette démarche jusqu’à réaliser une caisse appliquée aux standards souhaités.

    Mon avis sur mon activité :
    Points positifs :

    • Elle permet d’avoir une démarche projet, autrement dit elle fait comprendre comment sont réalisés les grands projets industriels d’une manière générale.
    • Elle permet de s’intéresser à d’autres sujets du fait que je côtoie plusieurs métiers durant le projet (process, bâtiment…)
    • Elle permet de faire des projets à l’international donc de s’ouvrir à d’autres horizons
    Point négatif :
    • Même si je m’intéresse à un autre domaine d’activité durant le projet, je dois me cantonner à ma responsabilité qui est l’automatisme, l’électricité et la robotique. Après un projet, on a tendance à vouloir faire autre chose.
    • Il faut savoir gérer des rapports parfois conflictuels avec des fournisseurs ne voulant pas faire leur travail