Témoignages

Simon HUBERT, Mechatronic Application Engineer

Formation

PeiP Orléans
Bachelor Mechanical Engineering, Heriot Watt, Edinburgh, promo 2010
cycle ingénieur Innovation en conception et matériaux à Polytech Orléans (2012)

Entreprise/Collectivité

SKF France, Saint Cyr sur Loire (Tours), Indre-et-Loire (37)

Description du poste

Après plusieurs expériences à l’étranger, je voulais travailler dans une entreprise à dimension mondiale qui permet de côtoyer des personnes de cultures et de formations différentes : les différences de chacun permettent de créer des équipes performantes.

J’ai effectué mon stage de 4A en Chine chez Leroy Somer, dans le service des méthodes. J’avais pour mission d’améliorer un process de fabrication. Mais plus que le stage, c’est la vie chinoise et les rencontres qui m’ont été bénéfiques : les chinois pensaient avoir beaucoup à apprendre de nous, mais j’ai pu apprendre beaucoup sur eux, leur culture et sur moi-même.

Je souhaitais réaliser mon stage de fin d’étude dans le secteur automobile, en développement et en mécatronique. J’ai donc fait mon stage chez SKF, je devais développer un outil de simulation (sous Matlab) de roulement capteur pour un system ABS de deux roues. L’équipe développait des roulements capteurs pour le secteur automobile (http://goo.gl/FVpTye). Ces produits alliant la mécanique du roulement (cœur de métier de SKF) et l’électronique du capteur permettent, entre autre de piloter des moteurs électriques. J’ai eu la chance d’être embauché avant la fin de mon stage en interim en tant qu’ingénieur système. J’avais alors un poste dit « transverse » qui convenait parfaitement avec la formation de mécatro. J’étais en contact avec tous les métiers (CdP, Mécatro, Elec, Meca, Soft) et devais uniformiser les méthodes de travail, partager les design rules et développer les outils mécatronique (soft de simulation ou d’acquisition).

Tout en restant dans la même équipe, j’ai changé de poste en Septembre 2014 pour mon poste actuel : je développe des capteurs pour les camions. Nous avons récemment mis en série un capteur de pression de pneu qui permet de monitorer les fuites et d’économiser du carburant (http://goo.gl/4gL6M5). Nous sommes également responsables d’un capteur fixé sur la jante du camion qui permet, grâce à des algorithmes de traitement de signal, de monitorer l’état du roulement de chaque roue. J’ai eu, entre autres, la responsabilité système du capteur de pression et celle de la qualification. J’ai donc géré les essais climatiques sur une centaine de pièces pendant dix mois : Planification, budget, gestion des fournisseurs, rédaction des rapports... Toutes ces activités étaient suivies par le client grâce à des réunions hebdomadaires. Enfin j’ai également supporté nos clients lors du montage de notre système sur leur ligne d’assemblage.