Témoignages

Jérôme LINKS, Conseiller de prévention

Formation

CPGE PCSI option PC
Cycle ingénieur Polytech Grenoble – Diplôme Prévention des risques, promotion 2013
MAE, master en administration des entreprises de l’IAE de Grenoble, janvier 2014

Entreprise/Collectivité

Conseil départemental des Hauts-de-Seine

Description du poste

Après les classes préparatoires aux grandes écoles, je me suis orienté vers la prévention des risques au sein de Polytech Grenoble. J’ai effectué un double cursus en master de management et d’administration des entreprises de l’IAE de Grenoble, pour ensuite travailler dans la fonction publique.

Dans mon emploi actuel, j'assure les missions de conseiller de prévention pour différentes directions techniques : Direction de l'Eau, Direction de la Voirie, Direction des Parcs, Jardins et Paysages, et Direction du développement et de l’Aménagement. 
Pour l’ensemble des 630 agents qui composent le pôle, je contribue à la démarche générale de prévention des risques professionnels au sein de la collectivité.

Mes journées sont très variées, parce que j’ai une multiplicité de missions.

  • Je conseille et j’assiste les responsables hiérarchiques dans la mise en œuvre des règles de santé et de sécurité au travail, et j’assiste les agents dans la mise à jour et le suivi du document unique d'évaluation des risques professionnels.
  • Par ailleurs, je travaille sur la mise en place des démarches relatives aux interventions d'entreprises extérieures : plans de prévention, protocoles de sécurité, inspections communes préalables, coordination de chantier, et je participe à la formation du personnel.
  • De plus, je suis les remarques inscrites sur les registres de santé et sécurité au travail, je participe aux analyses des accidents de travail et je fais des visites de sites sur l’ensemble du département.
  • Enfin je travaille en partenariat avec mes collègues pour avancer sur des sujets de fonds. L’année dernière était consacrée au diagnostic des risques psychosociaux. En ce moment, l’accent est mis sur l’harmonisation des dotations des agents en équipements de protection et sur la prévision des besoins matériels et de formations pour les années à venir.