Témoignages

Clément BROUILLAT-FARGIER, Ingénieur d’affaires

Formation

PeiP à Polytech Paris-Sud
Cycle Ingénieur Polytech Paris UPMC, Sciences de la terre, promotion 2015

Entreprise/Collectivité

Description du poste

La compréhension du sous-sol est une tâche bien malaisée ! Rien n’y est absolu, rien n’y est universel, l’empirisme est roi. Tout l’intérêt que je porte pour les fondations réside en ce point précis, dans cette complexité à assurer un mariage parfait entre notre structure et le sol avec tous ces imprévus qui font que chaque projet est unique et différent du précédent et de son prochain.

En tant qu’ingénieur d’affaires, votre technique et votre relationnel sont primordiaux.
Vous aurez la possibilité d’endosser de nombreux rôles : tantôt technicien tantôt commercial, tantôt acheteur tantôt vendeur, tantôt au bureau tantôt au chantier, … 
Jonglant entre relations mathématiques et humaines, entre feuilles de calculs et paperasse juridico-administrative, géotechnicien avant de retourner sa veste et devenir géophysicien puis ingénieur structure. C’est cette polyvalence qui m’intéressait tout particulièrement et puis surtout… la possibilité d’intervenir à toutes les phases du projet, être présent de A à Z : de sa conception à son adoption par le client et enfin à son développement.

Les domaines abordés sont multiples et, en ce sens, la formation délivrée à Polytech a été un atout.


Mes missions en quelques lignes :

  • Etude du dossier de consultation, des spécificités du projet et des besoins du client.
  • Pré-dimensionnement des solutions techniques.
  • Chiffrage de ces solutions.
  • Etablissement de l’ensemble de l’offre.
  • Suivi chantier.

Le petit + de ce métier, si j’ose dire, c’est de réaliser des chantiers un peu partout (usine automobile, école, pont, bureaux, etc.) et de fait, d’apprendre énormément sur les métiers de nos propres clients.
Par exemple, je travaille actuellement sur le projet de l’ONERA. Il s’agit de la plus grande soufflerie mondiale dans laquelle des maquettes de Rafale, d’A380, et autre ont été testées. J’ai ainsi pu découvrir les coulisses de ces essais… Enrichissant !