Témoignages

Agnès TESSIER, Doctorante en dermatologie

Formation

PeiP Bio à Lille
Cycle Ingénieur Polytech Nice, Génie Biologique option TSSE (Toxicologie et Sécurité en Santé et Environnement), promotion 2014

Entreprise/Collectivité

Laboratoire académique de recherche (Laboratoire de Biologie Tissulaire et Ingénierie Thérapeutique, Université de Lyon 1/CNRS)

Description du poste

A l’issue de mon cycle ingénieur, j’ai décidé de réaliser un doctorat de 3 ans, diplôme nécessaire pour pouvoir travailler en recherche.

Mon métier consiste à gérer un projet de recherche sur la cicatrisation de la peau pour comprendre comment fonctionne le processus de cicatrisation chez l’être humain et essayer de développer des outils qui pourraient aider des patients atteints de problème de cicatrisation.

Au quotidien, je travaille dans un laboratoire de recherche publique et essaye de répondre à une problématique particulière, à une hypothèse de départ comme par exemple : « Quel est le rôle de la protéine X dans le processus de cicatrisation de la peau ? ». 
Cette hypothèse a été choisie au départ de mon projet de recherche. Avec l’accord de mon encadrant, je planifie ensuite les expériences nécessaires pour répondre à cette problématique et je réalise moi-même ces expériences dans le laboratoire. Les résultats de ces expériences doivent ensuite être analysés et discutés avec mon encadrant de recherche. Si les résultats sont satisfaisants, les expériences doivent être répétées plusieurs fois avant de s’assurer que ces résultats sont reproductibles et permettent de tirer une conclusion claire par rapport à la problématique de départ.

Au cours de mes 3 années de doctorat, je dois donc obtenir des résultats satisfaisants sur mon sujet qui seront publiés dans un journal scientifique et rédiger ma thèse, document qui regroupera tous mes travaux depuis le début. A l’issue de ces 3 années, je soutiendrai ma thèse devant un jury qui m’accordera, je l’espère, le titre de Docteur en Sciences. Ce titre me permettra ensuite d’accéder à des postes de chercheur dans la recherche publique ou industrielle.

Autre information utile : Le doctorat est un « métier » intéressant qui permet de se spécialiser dans un domaine particulier, d’apprendre de nombreuses techniques de laboratoire mais aussi d’apprendre à gérer son propre projet. C’est un travail varié (travail sur ordinateur/dans le laboratoire) qui demande d’interagir avec d’autres chercheurs au sein du même laboratoire mais aussi avec des gens d’autres laboratoires qui travaillent sur un sujet similaire. Mais, faire un doctorat demande aussi beaucoup de motivation et de persévérance car c’est un travail difficile qui peut être décevant si les expériences ne marchent pas ou ne donnent pas de résultats. Il faut donc être très motivé et vraiment aimer le travail de recherche pour faire un doctorat (et garder en tête qu’il est difficile de trouver du travail dans le domaine de la recherche par la suite).