L'alternance

Au sein du réseau Polytech, deux voies permettent de réaliser tout ou partie de son parcours en alternance : les spécialités en apprentissage et les contrats de professionnalisation (accessibles en dernière année de cycle ingénieur)

 

Faire le choix de l'alternance au sein du réseau Polytech

L'apprentissage

Les écoles du réseau Polytech offrent le choix de l’alternance parmi 24 spécialités, en délivrant le même diplôme que celui des formations inititiales. En tant qu’apprenti, l’élève est soumis au même processus d’évaluation académique.

Oeuvrant pour une insertion rapide dans le monde du travail, le réseau Polytech propose, grâce à la formation par apprentissage, une pédagogie adaptée. Il est question d’accompagner l’étudiant dans sa découverte du métier d’ingénieur au coeur de l’entreprise.

Les contrats d’apprentissage sont des contrats de travail en alternance, généralement d’une durée de 3 ans. L’entreprise et l’élève ingénieur, salarié de l’entreprise, sont signataires du contrat. La rémunération de l’apprenti ingénieur peut atteindre jusqu’à 80% du SMIC. Il a les droits et devoirs d’un salarié de l’entreprise, qu’il soit en entreprise ou à l’école (obligation de présence, congés, etc.).

Pour les formations d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage, la sélection des candidats est propre à chaque école. Elle se fait généralement sur dossier puis entretien.

Le contrat de professionnalisation 

Les contrats de professionnalisation sont des contrats de travail en alternance, d’une durée maximale de 12 mois, signés entre l’entreprise et l’élève ingénieur. Ces contrats concernent uniquement les élèves ingénieurs en dernière année de formation (bac+5). La majorité des spécialités sous statut étudiant peuvent être effectuées sous ce type de contrat. L’élève ingénieur sous contrat de professionnalisation a le statut de salarié de l’entreprise. Sa rémunération ne peut être inférieure à 80 % du Smic pour des jeunes de moins de 26 ans. Il a les droits et devoirs d’un salarié de l’entreprise, qu’il soit en entreprise ou à l’école.


La 5e année sous contrat de professionnalisation présente un intérêt pour les 3 parties :
pour l’élève ingénieur : cette année en alternance permet d’acquérir une expérience professionnelle solide, tout au long de l’année, et par ailleurs de financer son année ;
pour l’entreprise : c’est la possibilité de recruter un futur ingénieur qui se saisira pendant l’année d’une mission bien définie. Cela permet aussi d’accroître le « pool » de personnels sous statut d’alternant ;
pour l’école : cela contribue à renforcer les liens avec les entreprises.

 

Témoignages

Jennifer S. 

"A la suite de mon DUT Génie Electrique Informatique Industrielle, j’ai choisi de continuer sur une formation d’ingénieur en Informatique Industrielle par apprentissage. Au cours de ces trois années, j’ai pu découvrir le monde de la maintenance informatique et m’orienter vers la gestion de projet qui y est associée (installation de nouvelles solutions, déménagements, etc.).

Suite à l’obtention du diplôme d’ingénieur, j’ai été recrutée par l’entreprise où j’ai effectué mon apprentissage. Cela m’a permis de travailler sur des projets plus importants et avec plus d’autonomie dans la gestion. Après 3 ans et demi sur des projets de maintenance, j’ai basculé sur un poste de gestion de projet hébergement web. Mon activité consiste à suivre plusieurs comptes clients et à les assister dans leurs évolutions d’infrastructures d’hébergement web."

Coralie Arnoux

"Après mon bac S SVT, j’ai intégré le Parcours des écoles d'ingénieurs Polytech (PeiP) à Polytech Nice Sophia.  J’ai choisi de m’orienter ensuite vers la spécialité électronique de Polytech Nice Sophia car elle regroupe les trois domaines qui me plaisent : les mathématiques, l’informatique et l’électronique. 

J’ai choisi de réaliser ma 5e année de cycle ingénieur en contrat de professionnalisation car je souhaitais intégrer le monde du travail. Le rythme est soutenu :  2 jours en entreprise et le reste de la semaine à l’école jusqu’en janvier, puis de janvier à septembre à temps complet en entreprise.

Je réalise mon alternance en développement d’applications Bluetooth Low Energy (BLE) au sein de STMicroelectronics. Je participe au développement d’applications et aux démonstrations qui mettent en valeur les capacités et les avantages d’un nouveau produit, le STM32WB, qui sera commercialisé en septembre 2018. Je travaille avec mon tuteur en relation avec le marketing ainsi que d’autres équipes de l’entreprise sur différents continents. Après une formation sur le protocole BLE, j’ai eu différents projets, comme la maison connectée que nous avons dû développer de A à Z à partir des demandes du marketing.

L’alternance permet d’être confronté à de réels enjeux et à de réelles problématiques. Cela permet d’acquérir des compétences techniques mais aussi, et surtout, une bonne compréhension du monde de l’entreprise. De plus, cette expérience d’un an est très valorisante et permet de faciliter la recherche d'emploi. Enfin, il s’agit d’un contrat de travail donc la rémunération permet de s’émanciper financièrement."