Actualité

Polytech Montpellier jusque dans la savane !

Depuis fin septembre, dix zèbres et cinq lions sont équipés de dispositifs miniatures d’enregistrement audio conçus et fabriqués dans le département MEA. Une technologie innovante pour en savoir plus sur la faune de la savane africaine.

Simon Chamaillé-Jammes, chargé de recherche au CNRS / CEFE (Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive), étudie l’éco-système animal en Afrique du Sud. Il a sollicité l’école pour travailler sur un projet de "bio logging", pour capter, enregistrer et stocker des données du vivant.

"Enregistrer des images est trop gourmand en énergie et en espace de stockage, c’est pourquoi nous avons opté pour le son, explique Laurent Latorre, responsable du département MEA et tuteur du projet. Nous avons donc imaginé un enregistreur audio miniature, faible en consommation d’énergie : avec 1 500 heures d’autonomie, cela en fait l’enregistreur audio le plus autonome du monde, tout en conservant la qualité audio."

Côté étudiant, c’est Thomas Godel (diplômé 2018) qui a travaillé sur le développement du projet, notamment sur les choix technologiques, dans la cadre d’un stage effectué au CEFE.

"Pour produire les seize prototypes, nous avons tout soudé manuellement au bâtiment 14 (halle technologique), précise Laurent Latorre. C’est là également que les boites étanches ont été usinées. On est presque au stade industriel !"

Avec déjà 15 000 heures d’audio enregistrées, soit vingt mois d’écoute 24h/24, le traitement des données promet d’être assez long… Mais certainement très riche !
 

Partager