Actualité

Myriam Comte, portrait d'une femme investie

Pour les collègues du réseau ou les élèves qui connaissent Myriam Comte, beaucoup seront unanimes sur le fait qu’elle aborde avec sourire de nombreux sujets parfois complexes. Sans doute, initiée par son parcours académique, Myriam a su dans sa carrière de plus de quinze années au sein de Polytech, marquer des actions fortes et pérennes grâce à son investissement et ses convictions.

« Je suis Professeur des universités en Mathématiques à Sorbonne Université et mes recherches se font au Laboratoire Jacques-Louis Lions. Arrivée en septembre 2004 à l’école qui deviendra Polytech-UPMC en 2006 puis Polytech Sorbonne en 2018, j’ai tout de suite été séduite par cette école et par ce que l’on pouvait y construire ensemble ».

En novembre 2004, Myriam est nommée responsable du département Mathématiques à Polytech Sorbonne jusqu’en 2014. Le poste de directrice des relations extérieures - regroupant le pôle international et le pôle entreprise - a été créé et elle a assuré cette fonction avec beaucoup d’investissement. « J’aime le travail en commun avec les autres écoles du réseau, et pensant pouvoir apporter toute mon expérience à cette école, je me suis présentée comme directrice, fonction que j’ai prise le 1er mai 2016 et que j‘ai quittée le 30 avril 2021 ».

Elle s’investit également dans des instances importantes pour aborder des sujets essentiels à la formation d’ingénieur : présidente de la commission recherche et innovation @CDEFI, membre du comité de pilotage de la Science ouverte @MESRI, etc. « La prise de responsabilité au sein de la Cdefi m’a également permis d’avoir une vision des écoles d’ingénieurs et de voir la place importante du réseau Polytech dans la formation des ingénieurs en France ». Au sein du réseau Polytech parmi les commissions nationales, groupes de travail ou équipes projet, Myriam s’est notamment impliquée dans les relations entreprises, le projet Idefi AVOSTTI. Elle a notamment initié le parcours PeiP Post PACES en 2013 dans son école et a beaucoup contribué au déploiement de cette passerelle.

« J’apprécie énormément la dynamique du réseau Polytech ainsi que les discussions sur les sujets importants tels que le recrutement, l’enseignement et les actions communes (comme pendant les Assises, avec des thématiques nouvelles chaque année, des ateliers réflexifs et également des retours sur les projets réseau comme Avostti et OpenING ».

Être directrice lui a permis d’avoir une vision plus globale de l’école mais aussi du réseau en travaillant avec les directeurs des autres Polytech. « C’était passionnant : des discussions riches et des points de vue différents exprimés avec une grande écoute de toutes et tous ainsi qu’une adhésion pour les décisions finales. Nous avons toutes et tous envie de réaliser beaucoup de projets en commun : une chance pour le réseau ! ».

Aujourd’hui, de nouveaux défis sont à relever pour lesquels Myriam reste mobilisée.

« Pendant le confinement, nous avons créé une cellule de terrain pour organiser l’école sous tous ses aspects et être très réactifs quand un problème se posait. Nous avons mis en place des visioconférences pour que le personnel reste en contact ; la faculté nous a fourni des équipements pour que les enseignements se poursuivent à distance et les élèves ont organisé des événements en ligne, posté des vidéos de sport, recettes de cuisine et autres, pour que le lien entre eux reste présent. Je suis très fière de l’investissement et du travail accompli par tous pendant cette période complexe ! ».

Au-delà de sa carrière et de toutes ces missions, Myriam nous parle aussi de ses passions, une belle manière de conclure le portrait d’une femme aussi investie. « J’aime les voyages et la découverte sous toutes ses formes : culturelle, scientifique et humaine. Connaître l’autre permet de mieux se comprendre et d’avancer de façon harmonieuse. Comme il est souvent répété dans le réseau : Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! »

Partager