Actualité

Marie Pollet Villard, élève ingénieure à Annecy-Chambery et championne de France ski alpinisme

Marie Pollet-Vilard remporte le titre de Championne de France catégorie Espoir, en vertical race, en sprint et en individuel, au championnat de France de ski-alpinisme qui a eu lieu à Méribel les 9 et 10 janvier 2021. Élève à Polytech Annecy-Chambéry en 4e année de formation ingénieur Mécanique, elle nous raconte son parcours de sportive de haut niveau.

Depuis quand pratiquez-vous le ski alpinisme, et en quoi consiste ce sport ?

« Je pratique depuis maintenant 8 ans le ski de randonnée et cela fait 5 saisons que je fais partie de l'équipe de France de ski alpinisme. J'ai d'abord fait du ski alpin et du ski de fond au club des sports de la Clusaz. Ce n'est que plus tard que j'ai découvert le ski de randonnée grâce à mes grands frères.
Le ski de randonnée, ou ski alpinisme, en compétition se décline en trois disciplines : individuelle, sprint et vertical race. La vertical race se caractérise par un parcours, uniquement de montée, d'environ 500m de dénivelé positif qu'il faut parcourir le plus rapidement possible. Le sprint est la discipline la plus explosive, le parcours dure entre trois et quatre minutes, on y retrouve des conversions, un portage et de la descente. L'individuelle est la discipline majeure et la plus reconnue du ski de randonnée, c'est un parcours constitué de plusieurs montées et descentes, ainsi que de portages, avec environ 1500 m de denivelé positif pour les femmes et 1800 m pour les hommes.

Que vous apporte le ski alpinisme ?

La pratique de ce sport est d'abord une passion et un réel plaisir, on a un rapport à la montagne qui est unique et qui, même en compétition, reste l'essence de notre sport. Le haut niveau me pousse à être exigeante avec moi même et à tout mettre en place pour atteindre mes objectifs. Outre l'aspect performance, le haut niveau me permet aussi et surtout de vivre des moments forts et de les partager avec mes collègues de l'équipe de France.

Combien de temps consacrez vous aux entrainements par semaine ?

Mon entrainement hebdomadaire varie en fonction des périodes de l'année et il s'adapte aussi à la densité de cours des semaines. Cela peut fluctuer entre 8h et 13h d'entrainement par semaine.

Comment peut-on être à la fois élève ingénieure et sportive de haut niveau ?

Conjuguer la formation ingénieur et le sport n'est pas simple à gérer. Le statut de sportive de haut niveau me permet de pouvoir m'absenter librement pour aller m'entrainer ou pour participer à des compétitions. J'essaye de ne pas en abuser car les notes doivent suivre... Pour résumer, on va dire que j'ai pas trop le temps de m'ennuyer entre les entrainements et les cours !

Quels sont vos rêves, vos projets ?

Mes rêves ? Humm, je dirais que de participer et terminer toutes les grandes courses de ski alpinisme (Pierra Menta, Mezzalma, Adamello...) ce serait déjà quelque chose d'assez fou ! »

Crédit photos : Paul Viard Gaudin

Partager